L internet haut débit

3 conseils pour mieux choisir son fournisseur d’accès internet en entreprise

Internet est aujourd’hui un outil incontournable en entreprise. Une connexion est nécessaire non seulement pour optimiser la communication mais constitue également un instrument contribuant au rendement de la société. Afin d’en profiter au maximum, voici trois conseils pour bien choisir le FAI ou fournisseur d’accès Internet entreprise.

Opter pour une offre qui répond aux besoins de l’entreprise

Un fournisseur d’accès Internet pour une entreprise ne se choisit pas au hasard. Il ne suffit pas de choisir la plus grande vitesse. Il est indispensable de tenir compte des besoins réels de la société afin d’être certain de sélectionner la formule la mieux adaptée. Pour une petite structure, une offre conçue pour les particuliers peut faire l’affaire. Une vitesse de connexion à 1 Mbit par seconde ou 2 Mbits par seconde suffit pour répondre aux besoins d’une société à taille modeste. Les prix sont généralement bas mais il est judicieux de tenir compte des spécificités de l’offre. Il faut notamment s’intéresser au dégroupage, au prix de la box, aux conditions de résiliation sans oublier l’assistance à la clientèle. Dans la mesure où la connexion va être utilisée en entreprise, il est préférable de s’assurer que les conditions d’usage sont intéressantes.

Privilégier les offres pour les professionnels

Pour une structure plus importante, il est préférable de pencher pour une formule spécialement conçue pour les professionnels. Celle-ci garantit un débit important et stable et les clients peuvent s’attendre à la réactivité du fournisseur en cas de questions ou de problèmes nécessitant une réparation en urgence. La qualité des services est optimale. Il est utile de souligner que la rapidité des interventions a un prix. Il faut donc prévoir un budget ne dépassant pas 100 euros pour en profiter en cas de coupure ou autres imprévus.

Bien choisir le débit

Quelle que soit l’offre sélectionnée, le choix du débit de la connexion doit se faire avec grand soin. Il faut notamment se baser sur le nombre de personnes qui vont utiliser Internet au sein de l’entreprise. Par ailleurs, une vitesse plus importante est requise dans le cas où les collaborateurs envisagent de passer des coups de fil ou de recevoir des fax par l’intermédiaire d’internet. Avant de choisir tel ou tel fournisseur d’accès Internet, il est nécessaire d’anticiper l’utilité de recourir au téléphone via Internet ou par IP.
Le débit doit également être plus élevé dans le cas où l’entreprise envisage de mettre en place un site Web. Dans ce cas, plusieurs paramètres sont tenus en compte. La vitesse nécessaire n’est pas la même s’il s’agit d’un site vitrine ou d’un site de vente en ligne sur lequel différentes opérations sont effectuées : gestion des ventes, promotions, établissement de devis ou de factures.
Concernant le débit, celui-ci peut changer en fonction de la localisation géographique de l’entreprise. Plus cette dernière est située loin du répartiteur du fournisseur, moins la connexion ADSL est performante. Il est conseillé de se renseigner sur ce point avant de signer avec un FAI. Si le débit ne répond pas aux besoins de l’entreprise, il est préférable d’opter pour une autre solution, plus performante mais qui sera généralement plus chère.

Le choix d’une connexion Internet pour entreprise doit donc tenir compte de trois éléments : les besoins de l’entreprise, la vitesse de la connexion et le coût.

This entry was posted in Web by .

Le boulet qui place mal ses adsense pour augmenter ses revenus

Alors non seulement le boulet cybersquatte Sony pour un test SEO sur http://www.XperiaZ.info , mais le boulet essaye de monétiser son pauvre MFA qui commence à ranker.

adsense et mfa

Une pub adsense mal intégré aurait elle un taux de clic plus élevé ?

Rien de certain, ce qui est sur c’est que le boulet est en train de faire un link vers son MFA depuis un site sur la même IP ! Et ça Google n’est pas fan en général ! Mais bon le gros Google n’a qu’a bien se tenir moi je dis…

This entry was posted in Web by .

Le boulet qui brasse du vent

Bonjour,

Ca faisait un moment que j’attendais un boulet intéressant, et ce matin j’ai enfin reçu un message qui m’a interpellé, amusé, puis agacé et dépité.

Voici le contenu de ce mail :

"1, 2, 1, 2, 1, 2, mais quoi?!!! vous m'entendez pas lààààà?"

« 1, 2, 1, 2, 1, 2, mais quoi?!!! vous m’entendez pas lààààà? »

« En tout cas merci à vous pour votre dévouement.
Moi je rêve d’être le 1er sur Google …. comme vous aussi. J’écris pas mal d’articles qui ne sont pas des communiqués, je vais voir donc ce qu’il se passe sur situcherches.com, sachant qu’un site qui est bien, proche, est xxxxxxxxx.com.
Ils se mettent en quatre dans cette structure pour vous faire plaisir, tellement en quatre que je leur ai adressé un article de félicitations… qu’hélas ils n’ont pas publié car ils sont déjà référencés me disent ils.
Bon week end »

Bien entendu, je me suis immédiatement rendue sur le domaine cité, si bien et proche de situcherches… C’est un site de petites annonces de PR3, il est de 2008, je regarde le code source, et là je trouve une jolie balise rel= « nofollow » … NOFOLLOW oO

La confusion est totale, les moyens utilisés ne permettent en pas du tout d’atteindre le but fixé, tous les efforts sont dépensés en pure perte, quequ’un qui ne manque pas de volonté mais qui n’y connaît rien au référencement, y en a qui en ont de la chance de tomber sur moi :)

« J’ai lu très attentivement votre message et je me suis rendue sur le site xxxxxxxxx.com pour analyser le code source des pages et l’étudier rapidement.

Malheureusement je vais devoir vous annoncer que vous faite complètement fausse route… en consultant le code de la page on trouve une balise rel= « nofollow » , bien connue des référenceurs, cette balise dit littéralement aux moteurs de recherche : « Il ne faut pas tenir compte de ce lien » , vous n’avez donc aucune chance d’arriver 1er sur Google, ou même 1000ème, en rédigeant des textes dans ce site de petites annonces.

En bas de la page d’ajout sur l’annuaire vous trouverez une sélection de listes d’annuaires qui sont tous gratuits et efficaces pour la visibilité de votre site.

J’ai moi-même publié des listes annuaires sur le blog :

http://el-annuaire.blogspot.fr/2012/12/60-nouveaux-annuaires-generalistes.html

http://el-annuaire.blogspot.fr/2011/12/70-annuaires-anglophones-gratuits-sans.html

Ensuite je vous invite à consulter les différents services proposés par mes collègues, il y a différentes formules de référencement.

http://www.chrysalink.fr pour un service de qualité et soigné.

http://actupro.fr/creation-site-internet/section-49-referencement idem

http://www.isurf-media.com/referencement-site-internet.php idem

http://www.capitaine-seo.com/netlinking/ idem

http://seohackers.org soumission aux annuaires = 40 euros HT, soumission aux communiqués de presse = 80 euros HT

http://www.gammaseotools.com propose un outil de soumission gratuit

http://boost.bookmarks.fr/pack-seo-201302.html qui propose aussi une liste payante de supports non pénalisés: http://boost.bookmarks.fr/update-liste-201301.html

Je pense qu’avec ça vous avez déjà une bonne base pour améliorer votre netlinking. Peut-être qu’en déléguant le référencement, vous aurez plus de temps pour produire le meilleur contenu possible pour vos visiteurs.

Et surtout, vous pouvez m’envoyer tous les articles de félicitations que vous voulez, et recommander l’annuaire à tous vos contacts, jamais je ne vous répondrais que cela ne m’est pas utile, même si moi aussi je suis déjà référencée! :D »

Le boulet qui veut réserver une table pour la Saint Valentin

Pour des raisons que vous comprendrez aisément, je vais garder mon anonymat. Je bosse chez resto-in.fr, un portail sur lequel on peut commander des repas chez des restaurateurs. Si 99,9% des interlocuteurs que j’ai au téléphone dans la journée ont bien saisi le concept, il y a toujours un petit 0,01% qui ne comprend pas.

Quelques jours avant la Saint Valentin, je réponds au téléphone et j’ai au bout du fil un interlocuteur visiblement très âgé :
- Bonjour, [prénom censuré] de Resto In à votre service
- Bonjour Monsieur, je voudrais vous réserver une table pour le 14 février.
- Désolé Monsieur, nous ne faisons pas cela, mais nous pouvons vous livrer chez vous.
- Ah bon, pourtant j’ai trouvé votre nom sur internet
- Oui monsieur, c’est normal. Nous sommes un service qui prend et qui livre les commandes que vous passez dans les restaurants.
Un grand silence… je sens bien que mon interlocuteur ne percute pas du tout. Puis :
- Donc, vous travaillez avec les restaurants.
- Oui, tout à fait.
- Et avec le restaurant XXXX de Marseille.
- Tout à fait monsieur.
- Bon, ben, je voudrais réserver une table pour deux pour le 14 février vers 20h.
- Je suis désolé monsieur, je ne peux que prendre votre commande et vous la faire livrer à votre domicile marseillais.
- [Sur un ton très énervé] Ca sert à rien votre truc ! Et vous voulez que je mange où ? Chez moi ?
- C’est effectivement le principe monsieur.
- [Sur un ton super énervé] C’est n’importe quoi, j’irai jamais manger chez vous !

… et il me raccroche au nez !

Le boulet qui a déposé son activité en nom de marque

Bonjour,

Alors cette fois-ci ce n’est pas moi directement qui ai réceptionné le mail, je n’ai pas reçu ce message pour El-annuaire mais il concerne un très bon annuaire généraliste qui est géré par mon ami @Taiphan (ou sur +Taiphan) merci beaucoup à lui de me prêter cet énorme boulet :)

Toutes les noisettes sont à moi! tu comprends?! à moi! à moi! à moi! à moi!

Toutes les noisettes sont à moi! tu comprends?! à moi! à moi! à moi! à moi!

Pour préserver l’anonymat de cette société, et surtout essayer de nous éviter des ennuis ^^ je vais volontairement modifié certaines informations et remplacer le nom commun par un autre nom commun qui n’a rien à voir, ça peut marcher avec n’importe quel mot du langage courant de toute façon.

Voici le début du mail:

« Monsieur,

Nous vous adressons le présent courrier au nom et pour le compte de notre cliente, LA SOCIETE CASSES-NOIX

 

 La SOCIETE CASSE-NOIX a été fondée en 1952 et est historiquement la première à avoir proposé la fabrication de casses-noix. Elle est à ce jour la plus célèbre société de casses-noix et a cassé plus d’un million de noix depuis sa création.

Vous trouverez tous les renseignements concernant cette société sur le site Internet.

Nous nous permettons d’attirer votre attention sur le fait que notre cliente est titulaire de droits exclusifs sur la dénomination CASSES-NOIX par le biais de marques déposées, ainsi que par le biais de sa dénomination sociale. »

La suite est encore très longue, on énumère toutes les classes et dates des marques déposées, et toute la liste des domaines achetés par le client, un total de pas moins de 26 noms :D

C’est là que les choses deviennent plus intéressantes, pour ne pas dire hallucinantes :

« Nous avons noté le référencement dans l’annuaire proposé sur votre site Internet sous la dénomination CASSE(S) NOIX de services concurrents à ceux de notre cliente »

?!!!… hein???… quoaaa?!!!… oO

« nous vous demandons, au nom et pour le compte de notre cliente, de supprimer la dénomination CASSE(S) NOIX du site Internet en question, code source y compris, et de tout site Internet dont vous êtes titulaires ou que vous exploitez. »

« A défaut de recevoir une réponse entièrement satisfaisante de votre part sous un délai de 15 jours à compter de la réception de la présente lettre qui, à cet effet, vous est adressée par voie recommandée avec accusé de réception … procédure qu’elle jugera appropriée afin d’une part, de faire cesser l’atteinte portée à ses droits et, d’autre part, obtenir la réparation de son entier préjudice. »

Huuu!… mais LOL :D le cerveau se met en ébullition et on voit déjà arriver demain la société: Plombier, ou la société Serrurier, Déménagement, Démolition, Photographe, Paysagiste… et à la fin je n’ai plus d’annuaire moi!…

Les chose devient encore plus amusante si on imagine 2 secondes ce que serait un monde où ce serait possible :D Petit à petit toutes les sociétés s’attribueraient tous les mots du langage courant et il serait impossible de faire un site, d’écrire un article, un magazine, une chanson, un film, un livre, à se demander si les humains pourraient encore parler entre eux, back dans le néant!

Voici ce que dit le guide de la propriété intellectuelle qui s’appuie sur le Code de la Propriété Intellectuelle:

« Par exemple, il est impossible pour une entreprise fabriquant et commercialisant du chocolat de déposer valablement la marque « chocolat » pour désigner ses produits »…

En revanche, une marque « chocolat » est valable pour des vêtements et une marque « transmission » pour des services de réparation car, dans ces deux cas, le nom est détourné de son sens.

C’est pour préserver la liberté de la concurrence qu’il est interdit à un opérateur économique de s’approprier par une marque un terme indispensable à l’exercice de son activité. A défaut, il bénéficierait ainsi d’un avantage injuste sur ses concurrents, qui ne pourraient utiliser ce terme et seraient obligés d’utiliser des synonymes ou des circonlocutions pour désigner leur activité. »

Donc, la marque à été déposée, mais n’importe qui peut en contester la validité dés aujourd’hui auprès d’un juge :

« L’attention est attirée sur le fait que même si la marque est enregistrée par les services de l’Institut national de la Propriété Industrielle (INPI), elle risque d’être ensuite annulée par le juge, sur la demande de tout tiers intéressé qui peut agir en nullité de la marque, soit en réponse à une action en contrefaçon de marque, soit en prenant l’initiative de l’action en nullité. »

Enfin, dans le cas où effectivement le terme de CASSES-NOIX aurait été vraiment un mot inventé par la société CASSES-NOIX, le CPI dit aussi :

« La marque distinctive au jour de son dépôt peut devenir du fait de son propriétaire la désignation usuelle du service qu’elle désigne et dans ce cas, tout tiers intéressé peut demander au juge de constater cette situation et de prononcer la déchéance de la marque, pour dégénérescence.

Cette situation se produit lorsque la marque est un terme que le public peut très facilement adopter pour désigner le produit ou service concerné. Elle est souvent la rançon du succès.

C’est ainsi qu’a été déchu de son droit de marque le titulaire de la marque PINA COLADA, devenue le nom d’un cocktail alcoolisé. »

Dans ce cas précis cela serait tout à fait possible aussi, CASSES-NOIX est un terme qui est totalement passé dans le langage courant.

Visiblement cette situation doit durer depuis un bon moment… la société désignée ici CASSES-NOIX a effectivement envahit tout internet avec cette histoire… je trouve sur Wikipédia :

« En France, la dénomination « CASSES NOIX » est une marque déposée et enregistrée depuis 1950 par la « société des CASSES NOIX », notamment sous les numéros 16xxxxx et 04xxxxxxx, pour désigner des services de cassage de noix. »

On lit pourtant plus loin :

« Le terme casse-noix existait au XIXème siècle pour désigner des… »

Quand on cherche l’étymologie ancienne du mot on retrouvera une origine vers 1865 c’est à cette époque qu’on verra les 1ers « CASSES-NOIX ».

Le travail réalisé est tout de même énorme, le chantage semble avoir fonctionné sur un très grand nombre de personnes, on trouve des mentions sur presque toutes les pages qui parlent de CASSES-NOIX qui rappellent que la marque est déposée depuis 1950 par la société dont on parle ici… c’est pas rien c’est sûr, étant effectivement quasiment les seuls à fabriquer des CASSES-NOIX en France.

Alors quelle est la fin de l’histoire? Tai a-t-il retiré le terme de son annuaire?

Il n’a pas eu besoin… la société concurrente à cédée elle-même sous les menaces et à demandé son retrait du répertoire… Vous vous rendez compte?… pour avoir la paix ils ont enlevé tous les termes CASSES-NOIX de leur propre site… Et voilà, nous sommes dans une société civilisée, des lois ont étés mises en place pour rappeler les règles de savoir vivre et éviter les abus, et pourtant c’est celui qui crie le plus fort impose sa volonté, y a rien à faire, c’est triste, j’ai du mal à finir ça sur le ton de l’humour… ah si! Tai comme moi, maintenant on connaît de sérieux « CASSE-COUILLES » et on ne mettra jamais les pieds chez eux, c’est la seule note positive de l’histoire :)

Youplaboum! je me lance dans le réseau d’annuaires…

Bonjour,

Alors l’histoire commence par un mail en provenance d’une boite de référencement, que vous avez peut-être reçu vous aussi, et auquel je ne prête vraiment pas attention au départ, le message est intitulé :

« Informations mise en place Nouveaux Annuaires et CP »

On nous informe concernant « les premières évolutions qui seront apportées au bouip. »

De la façon dont c’est tourné il semblerait qu’il existe un message antérieur, mais je n’en trouve trace nul part… bref, admettons…

Le mail est très long et quelques phrases arrêtent ma lecture rapide :

« La phase de ré-indexation de Google »

?!… oO tu es en train de m’annoncer que ton réseau d’annuaires est pénalisé, c’est bien ça?

« nous considérons que les tarifs pratiqués par les anciens propriétaires étaient largement en-dessous des prix du marché »

Coup de racket?

Coup de racket?

« Tout client actuel qui n’aura pas upgradé son compte avant la date limite, verra son compte désactivé et ses sites effacées des 150 annuaires et 20 CP »

 Ah ouais d’accord sympa! ça y est j’ai compris… ^^ j’ai dû acheter un référencement chez toi à petit prix il y a longtemps et maintenant tu veux me faire repayer le service… ce serait presque du racket quoi :)

Bon, sur le coup, je me dis: « Pas de temps à perdre avec ça, un réseau d’annuaires déjà pénalisé qui augmente ses tarifs, c’est comme si c’était déjà mort. »

Quelques jours plus tard arrive un second mail,

« Nouveaux packages bouip »

et encore un autre

« URGENT : Complement d\’informations sur la legitimite de l\’UPGRADE »

 où ils commencent à répondre à des mécontents sur « le terme d’escroquerie« 

donc je ne suis pas la seule à trouver ça un peu gonflé…

« il nous a été indiqué que 114 annauires avaient été sanctionnés par Google »

« nous avons demandé aux anciens propriétaires d’inclure une clause dans le contrat de vente du service »

et arrive encore un mail interminable, on en est au 4ème quand même…

« Renseignements Commerciaux »

et encore un

« [ Précisions sur les conditions de Reprise du bouip]« 

« 1) Nous avons remplacé les 114 annuaires sanctionnés. Donc, il s’agit d’annuaires nouveaux. »

« 2) Des clients proposent de nouveaux services mais il faut bien les développer« 

la justification continue encore sur des lignes et des lignes, et puis le mail 6 :

« [ Liste des Annuaires du Réseau]« 

« Pour toutes ces raisons, nous ne répondons plus aux mails d’anciens clients qui s’estiment être « floués » par les nouveaux propriétaires. »

toujours aussi sympathiques :)

et le 7

« [ Quelques nouvelles sur l\'avancement]« 

« Nous avons un léger retard sur notre planning »

« Une fois que tous nos développements (souscription des nouveaux packs, nouveaux annuaires et CP, système d’abonnement annuel) seront mis en place, tous les comptes seront désactivés mais les sites seront encore en ligne sur les annuaires. Tout compte sera réactivé après la souscription à un pack dans un délai qui sera communiqué ultérieurement« 

c’est super rassurant tout ça les gars! :D

On nous rajoute une grille tarifaire qui me demandera un effort de concentration très important pour y comprendre quelque chose, et l’aide de @martin1975 unearaigneeauplafond.fr, qui est très au fait de tout ce qui se trame en matière d’annuaires et de référencement, merci à lui :)

Donc, au départ on avait un service à 30 euros pour l’inscription d’un site dans 150 annuaires, avec une description et des titres multiples, là on passe à 166,005 euros pour l’inscription d’un site dans 150 annuaires, remarquez le très subtil ,005 … :D les prix ont été multipliés par 5,5335 pour des annuaires reconnus pénalisés:D

Evidemment, il est absolument hors de question pour moi d’injecter le moindre centime dans ce service devenu totalement obsolète et hasardeux, y a rien qui va bien là… on me demande de payer rétroactivement, pour des répertoires pénalisés en m’expliquant qu’une fois rachetés il fallait bien en faire quelque chose… on crois rêver :D je trouve cette méthode complètement boiteuse et douteuse, c’est comme si maintenant je demandais 1 euro par mois à tous les inscrits d’El-annuaire :p

Pourquoi ils n’ont pas remonté un nouveau réseau d’annuaires qu’ils nous proposeraient payants?…Pourquoi avoir détruit tout ce réseau d’annuaires qui ne leur avait rien fait?… ^^ Ce sont de véritables boulets! il n’y a aucune autre explication :D

De façon générale si on peut en tirer une leçon: méfiez-vous des gens qui insistent,et s’ils deviennent carrément lourds, alors: fuyez! et n’oubliez pas de cliquer sur le lien : « Ne plus recevoir nos offres » quand ça vous saoule trop :D

PS: si vous reconnaissez cette société et si vous commentez, prenez soin de ne pas mentionner son nom, ou bien votre commentaire ne sera pas validé, merci :)

Le boulet qui se crée un faux compte gmail pour 800 crédits TextMaster

Voilà petite dédicace à toi cher papa noël ! Voici les 50 mots top quali de TextMaster

@RaphSEO, à toi Dieu du référencement et de la visibilité !

Le pere noel seo

Si tu avais vécu à une autre époque et dans un autre monde,  tu aurais pu ouvrir ta propre école péripatéticienne et y accueillir tous les partisans de ta doctrine du référencement. Le philosophe grec Aristote en aurait été jaloux, c’est certain !

 

Le boulet qui m’explique ce que je dois faire sur Mon site

HypocriteBonjour,

Alors le 8 janvier j’ai reçu un mail très sympathique de la part d’un autre gestionnaire d’annuaires, un concurrent direct en gros.

Voici le contenu du message appelé Suggestion :

« Bonjour,
Je suis éditeur de l’Annuaire bouip.
Je tiens à vous féliciter pour votre annuaire El Annuaire, une référence parmi les annuaires généralistes.
Cependant, il y a selon moi un point à améliorer.
Sur vos fiches de sites vous faites un lien vers les pages de liens des webmasters (Merci beaucoup xxxxx pour le lien invitant vos utilisateurs à nous rendre visite placé sur xxxxx)
Ce lien que vous faites favorise le développement de pages orphelines.
En effet, les webmasters créées de plus en plus de pages non liées avec leur site (page d’accueil ou autre) uniquement pour les liens retour d’annuaires.
Un lien depuis votre site permet à ces pages orphelines d’être classées par Google. Elles sont donc plus difficilement identifiables comme orphelines.
Si vous avez des questions, n’hésitez pas.
Cordialement,
Olivier,
Editeur de l’Annuaire bouip. »

MDR :D quel culot quand même…

Alors analyse et décryptage du contenu :

1- « féliciter », « référence »: la lèche : oui bon là tu t’es pas foulé! c’est écrit par sur des milliers de pages dans tout internet ça :D

2- « un point à améliorer »… mais t’es qui toi?

Analyse de l’annuaire : Pagerank 3… hihihi :D avec à peine 2000 sites référencés, je me gausse :D C’est un script Arfooo… j’admire la prouesse en matière de développement… :D Cet annuaire est normalement lié à un portail du même nom, mais sur lequel on ne peut pas retourner depuis l’annuaire, ah bravo pour la navigation! :D de PR3 lui aussi, bouh :p
Donc, ok, toi tu vas m’expliquer comment améliorer mon annuaire c’est ça? hahaha vraiment c’est trop sympa :D

3- « vous faites un lien vers les pages de liens » ah on en vient au vif du sujet :D

Les liens que les gens me font et les liens que je fais vers leurs pages…
Ah oui ça Olivier je comprend bien que ça te chagrine :D

4- « le développement de pages orphelines » voilà la couche de technique ^^

Déjà je comprends pas comment peut croire que je ne sais pas ce que c’est que des pages de liens pourries… oO
Que sont des fameuses « pages orphelines »? Ce sont des page web qui ne reçoivent aucun lien depuis l’intérieur du site à laquelle elle appartiennent, ou bien d’autres sites.
Les pages orphelines d’un site, en elles-mêmes, ne posent pas vraiment de problème à l’annuairiste, les pages problématiques sont celles qui contiennent un lien vers son annuaire au milieu d’inombrables liens vers d’autres sites, des pages de liens interminables de très mauvaise qualité et qui parfois seulement sont aussi orphelines mais pas toujours…

Et deuxièmement, il se trouve que je vérifie tout de mes propres yeux et je corrige, si une page de liens ne me plaît pas, elle n’est pas présentée aux visiteurs. Alors parmi les 6865 urls enregistrées ou l’on pourra trouver un lien vers l’annuaire je veux bien croire qu’il y a quelques « sales » pages qui traînent, parce que le jour où je suis allée les voir j’étais fatiguée peut-être, mais cela ne doit pas dépasser les 1% au maximum… de toute façon il a très peu de sites qui utilisent de telles méthodes, et ce sont souvent de mauvais sites, si jamais ils sont acceptés et que le lien est conservé, ils meurent généralement très vite et sont supprimés de l’annuaire.

Enfin, rien ne prouve qu’aujourd’hui les algorithmes de Google ne soient pas en mesure de détecter justement un lien en provenance d’un annuaire vers une page qui n’est pas liée par le reste du domaine et qui contient énormément de liens sortants, et du même coup de repérer beaucoup plus facilement la page de vilains liens… l’annuaire devient alors un allié pour Google dans sa recherche de pages à pénaliser… alors Oliver! qu’est-ce que t’en penses de ça hein? :D

Mais oui mon brave Monsieur! je linke les pages où les inscrits ont le gentillesse de présenter mon annuaire à leurs visiteurs, et j’en suis très fière :D et de toute façon je n’adapte pas mon site en fonction de Google… ce qui est contraire à ses recommandations, je l’adapte en fonction des visiteurs, et des utilisateurs, qui sont aussi les webmasters des sites inscrits.

5- « Si vous avez des questions, n’hésitez pas. » la lèche doublé d’un grand mépris…

Non mais… j’hallucine quand même… parce que je les ai pas pensés peut-être mes fiches et les liens qu’elles contiennent…
bin non! visiblement pas! et j’ai besoin de conseils en plus :D
Bon, je ne peux qu’admirer le toupet ou la naïveté, on sait jamais, si ça pouvait marcher :D

Je vous invite à consulter en complément l’article publié récemment par @choblab: Blogueurs mefiez-vous des boulets du seo  parce que même si dans son cas il s’agit seulement de faire miroiter d’éventuels profits, on y retrouve pourtant d’étranges similitudes, on nous félicite pour commencer, puis revient ce mot « améliorer », il y a cette même façon sournoise de procéder: on veut être gentil avec nous et vous apprendre des choses pour nous aider…

Ami, cette année on veut être ton ami? commences par te méfier alors! je l’ai dis sur Twitter, « 2013: c’est pour le balèzes », restez groupés, attention aux zombies et tirez à vue si vous voulez arriver entier jusqu’en 2014! :D

Ma réponse va être aussi brève que simple, voici ce que ça donne en pratique:

« Bonjour,
Merci tout d’abord de votre intérêt pour el-annuaire.com.
Concernant votre remarque, j’en prends bonne note.
En vous souhaitant une bonne année 2013 et une excellente continuation.
Cordialement, »

Et voilà! j’espère qu’il finira par tomber sur cet article et apprécier à sa juste valeur mon « j’en prends bonne note » :D