Archives du mot-clé annuaires

Le boulet qui brasse du vent

Bonjour,

Ca faisait un moment que j’attendais un boulet intéressant, et ce matin j’ai enfin reçu un message qui m’a interpellé, amusé, puis agacé et dépité.

Voici le contenu de ce mail :

"1, 2, 1, 2, 1, 2, mais quoi?!!! vous m'entendez pas lààààà?"

« 1, 2, 1, 2, 1, 2, mais quoi?!!! vous m’entendez pas lààààà? »

« En tout cas merci à vous pour votre dévouement.
Moi je rêve d’être le 1er sur Google …. comme vous aussi. J’écris pas mal d’articles qui ne sont pas des communiqués, je vais voir donc ce qu’il se passe sur situcherches.com, sachant qu’un site qui est bien, proche, est xxxxxxxxx.com.
Ils se mettent en quatre dans cette structure pour vous faire plaisir, tellement en quatre que je leur ai adressé un article de félicitations… qu’hélas ils n’ont pas publié car ils sont déjà référencés me disent ils.
Bon week end »

Bien entendu, je me suis immédiatement rendue sur le domaine cité, si bien et proche de situcherches… C’est un site de petites annonces de PR3, il est de 2008, je regarde le code source, et là je trouve une jolie balise rel= « nofollow » … NOFOLLOW oO

La confusion est totale, les moyens utilisés ne permettent en pas du tout d’atteindre le but fixé, tous les efforts sont dépensés en pure perte, quequ’un qui ne manque pas de volonté mais qui n’y connaît rien au référencement, y en a qui en ont de la chance de tomber sur moi :)

« J’ai lu très attentivement votre message et je me suis rendue sur le site xxxxxxxxx.com pour analyser le code source des pages et l’étudier rapidement.

Malheureusement je vais devoir vous annoncer que vous faite complètement fausse route… en consultant le code de la page on trouve une balise rel= « nofollow » , bien connue des référenceurs, cette balise dit littéralement aux moteurs de recherche : « Il ne faut pas tenir compte de ce lien » , vous n’avez donc aucune chance d’arriver 1er sur Google, ou même 1000ème, en rédigeant des textes dans ce site de petites annonces.

En bas de la page d’ajout sur l’annuaire vous trouverez une sélection de listes d’annuaires qui sont tous gratuits et efficaces pour la visibilité de votre site.

J’ai moi-même publié des listes annuaires sur le blog :

http://el-annuaire.blogspot.fr/2012/12/60-nouveaux-annuaires-generalistes.html

http://el-annuaire.blogspot.fr/2011/12/70-annuaires-anglophones-gratuits-sans.html

Ensuite je vous invite à consulter les différents services proposés par mes collègues, il y a différentes formules de référencement.

http://www.chrysalink.fr pour un service de qualité et soigné.

http://actupro.fr/creation-site-internet/section-49-referencement idem

http://www.isurf-media.com/referencement-site-internet.php idem

http://www.capitaine-seo.com/netlinking/ idem

http://seohackers.org soumission aux annuaires = 40 euros HT, soumission aux communiqués de presse = 80 euros HT

http://www.gammaseotools.com propose un outil de soumission gratuit

http://boost.bookmarks.fr/pack-seo-201302.html qui propose aussi une liste payante de supports non pénalisés: http://boost.bookmarks.fr/update-liste-201301.html

Je pense qu’avec ça vous avez déjà une bonne base pour améliorer votre netlinking. Peut-être qu’en déléguant le référencement, vous aurez plus de temps pour produire le meilleur contenu possible pour vos visiteurs.

Et surtout, vous pouvez m’envoyer tous les articles de félicitations que vous voulez, et recommander l’annuaire à tous vos contacts, jamais je ne vous répondrais que cela ne m’est pas utile, même si moi aussi je suis déjà référencée! :D »

Le boulet qui a déposé son activité en nom de marque

Bonjour,

Alors cette fois-ci ce n’est pas moi directement qui ai réceptionné le mail, je n’ai pas reçu ce message pour El-annuaire mais il concerne un très bon annuaire généraliste qui est géré par mon ami @Taiphan (ou sur +Taiphan) merci beaucoup à lui de me prêter cet énorme boulet :)

Toutes les noisettes sont à moi! tu comprends?! à moi! à moi! à moi! à moi!

Toutes les noisettes sont à moi! tu comprends?! à moi! à moi! à moi! à moi!

Pour préserver l’anonymat de cette société, et surtout essayer de nous éviter des ennuis ^^ je vais volontairement modifié certaines informations et remplacer le nom commun par un autre nom commun qui n’a rien à voir, ça peut marcher avec n’importe quel mot du langage courant de toute façon.

Voici le début du mail:

« Monsieur,

Nous vous adressons le présent courrier au nom et pour le compte de notre cliente, LA SOCIETE CASSES-NOIX

 

 La SOCIETE CASSE-NOIX a été fondée en 1952 et est historiquement la première à avoir proposé la fabrication de casses-noix. Elle est à ce jour la plus célèbre société de casses-noix et a cassé plus d’un million de noix depuis sa création.

Vous trouverez tous les renseignements concernant cette société sur le site Internet.

Nous nous permettons d’attirer votre attention sur le fait que notre cliente est titulaire de droits exclusifs sur la dénomination CASSES-NOIX par le biais de marques déposées, ainsi que par le biais de sa dénomination sociale. »

La suite est encore très longue, on énumère toutes les classes et dates des marques déposées, et toute la liste des domaines achetés par le client, un total de pas moins de 26 noms :D

C’est là que les choses deviennent plus intéressantes, pour ne pas dire hallucinantes :

« Nous avons noté le référencement dans l’annuaire proposé sur votre site Internet sous la dénomination CASSE(S) NOIX de services concurrents à ceux de notre cliente »

?!!!… hein???… quoaaa?!!!… oO

« nous vous demandons, au nom et pour le compte de notre cliente, de supprimer la dénomination CASSE(S) NOIX du site Internet en question, code source y compris, et de tout site Internet dont vous êtes titulaires ou que vous exploitez. »

« A défaut de recevoir une réponse entièrement satisfaisante de votre part sous un délai de 15 jours à compter de la réception de la présente lettre qui, à cet effet, vous est adressée par voie recommandée avec accusé de réception … procédure qu’elle jugera appropriée afin d’une part, de faire cesser l’atteinte portée à ses droits et, d’autre part, obtenir la réparation de son entier préjudice. »

Huuu!… mais LOL :D le cerveau se met en ébullition et on voit déjà arriver demain la société: Plombier, ou la société Serrurier, Déménagement, Démolition, Photographe, Paysagiste… et à la fin je n’ai plus d’annuaire moi!…

Les chose devient encore plus amusante si on imagine 2 secondes ce que serait un monde où ce serait possible :D Petit à petit toutes les sociétés s’attribueraient tous les mots du langage courant et il serait impossible de faire un site, d’écrire un article, un magazine, une chanson, un film, un livre, à se demander si les humains pourraient encore parler entre eux, back dans le néant!

Voici ce que dit le guide de la propriété intellectuelle qui s’appuie sur le Code de la Propriété Intellectuelle:

« Par exemple, il est impossible pour une entreprise fabriquant et commercialisant du chocolat de déposer valablement la marque « chocolat » pour désigner ses produits »…

En revanche, une marque « chocolat » est valable pour des vêtements et une marque « transmission » pour des services de réparation car, dans ces deux cas, le nom est détourné de son sens.

C’est pour préserver la liberté de la concurrence qu’il est interdit à un opérateur économique de s’approprier par une marque un terme indispensable à l’exercice de son activité. A défaut, il bénéficierait ainsi d’un avantage injuste sur ses concurrents, qui ne pourraient utiliser ce terme et seraient obligés d’utiliser des synonymes ou des circonlocutions pour désigner leur activité. »

Donc, la marque à été déposée, mais n’importe qui peut en contester la validité dés aujourd’hui auprès d’un juge :

« L’attention est attirée sur le fait que même si la marque est enregistrée par les services de l’Institut national de la Propriété Industrielle (INPI), elle risque d’être ensuite annulée par le juge, sur la demande de tout tiers intéressé qui peut agir en nullité de la marque, soit en réponse à une action en contrefaçon de marque, soit en prenant l’initiative de l’action en nullité. »

Enfin, dans le cas où effectivement le terme de CASSES-NOIX aurait été vraiment un mot inventé par la société CASSES-NOIX, le CPI dit aussi :

« La marque distinctive au jour de son dépôt peut devenir du fait de son propriétaire la désignation usuelle du service qu’elle désigne et dans ce cas, tout tiers intéressé peut demander au juge de constater cette situation et de prononcer la déchéance de la marque, pour dégénérescence.

Cette situation se produit lorsque la marque est un terme que le public peut très facilement adopter pour désigner le produit ou service concerné. Elle est souvent la rançon du succès.

C’est ainsi qu’a été déchu de son droit de marque le titulaire de la marque PINA COLADA, devenue le nom d’un cocktail alcoolisé. »

Dans ce cas précis cela serait tout à fait possible aussi, CASSES-NOIX est un terme qui est totalement passé dans le langage courant.

Visiblement cette situation doit durer depuis un bon moment… la société désignée ici CASSES-NOIX a effectivement envahit tout internet avec cette histoire… je trouve sur Wikipédia :

« En France, la dénomination « CASSES NOIX » est une marque déposée et enregistrée depuis 1950 par la « société des CASSES NOIX », notamment sous les numéros 16xxxxx et 04xxxxxxx, pour désigner des services de cassage de noix. »

On lit pourtant plus loin :

« Le terme casse-noix existait au XIXème siècle pour désigner des… »

Quand on cherche l’étymologie ancienne du mot on retrouvera une origine vers 1865 c’est à cette époque qu’on verra les 1ers « CASSES-NOIX ».

Le travail réalisé est tout de même énorme, le chantage semble avoir fonctionné sur un très grand nombre de personnes, on trouve des mentions sur presque toutes les pages qui parlent de CASSES-NOIX qui rappellent que la marque est déposée depuis 1950 par la société dont on parle ici… c’est pas rien c’est sûr, étant effectivement quasiment les seuls à fabriquer des CASSES-NOIX en France.

Alors quelle est la fin de l’histoire? Tai a-t-il retiré le terme de son annuaire?

Il n’a pas eu besoin… la société concurrente à cédée elle-même sous les menaces et à demandé son retrait du répertoire… Vous vous rendez compte?… pour avoir la paix ils ont enlevé tous les termes CASSES-NOIX de leur propre site… Et voilà, nous sommes dans une société civilisée, des lois ont étés mises en place pour rappeler les règles de savoir vivre et éviter les abus, et pourtant c’est celui qui crie le plus fort impose sa volonté, y a rien à faire, c’est triste, j’ai du mal à finir ça sur le ton de l’humour… ah si! Tai comme moi, maintenant on connaît de sérieux « CASSE-COUILLES » et on ne mettra jamais les pieds chez eux, c’est la seule note positive de l’histoire :)